LeftRight

Category : Etoiles d’Alsace

Jean- Marc Kieny est honoré d’être le président des Etoiles d’Alsace

BlogEtoiles d'AlsaceEvenementsHaut-RhinRestaurants

« J’admire depuis 18 ans notre association avec discrétion en tant que membre actif ! Etoiles d’Alsace représente l’Excellence de notre métier en salle et en cuisine avec les chefs et les artisans. » nous confie Jean-Marc Kieny, chef du restaurant La Poste Kieny à Riedisheim. « Nos différentes personnalités font la force du groupe dont j’aime l’esprit d’équipe. Malgré nos différences, nous parlons le même langage et réussissons à mettre la gastronomie alsacienne sous les projecteurs« . Jean-Marc se réjouit que les jeunes se soient intégrés et apportent de nouvelles idées pertinentes, Maxime Wucher, Edouard Baumann, Maxime Muller, Jérôme Koehler, Guillaume Buecher … « Les anciens ont la sagesse et le bon tempo avec le recul parfois nécessaire. L’osmose des deux générations est moteur et cela me plait beaucoup » renchérit notre nouveau président !

So French so Food en Israël avec les Etoiles d’Alsace

BlogEtoiles d'AlsaceEvenements

Pendant 5 jours, la gastronomie française était à l’honneur avec l’Alsace comme région invitée. Des restaurants renommés ont accueilli en résidence des chefs venus de l’Hexagone : 22 grands chefs de la gastronomie dont 8 alsaciens.

Ce festival a été organisé pour la 5ème année consécutive par l’ambassade de France avec la complicité de Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l’Élysée. Les chefs ont été accueillis dimanche 5 février par l’Ambassadrice de France en Israël, Son Excellence madame Helene Le Gal. « La gastronomie joue un rôle éminemment important pour faire venir des entreprises et des touristes », a expliqué Marie-Reine Fischer, la présidente de l’Agence d’Attractivité Alsacienne.

Tout feu tout femme, le Menu de la St Valentin des Etoiles d’Alsace

BlogEtoiles d'AlsaceEvenements

Dans le cade de Strasbourg mon  amour, les Etoiles d’Alsace orchestrent un dîner gastronomique pour les amoureux le jeudi 16 février à 20h, dans la salle rénovée du mythique Barabli à Strasbourg.

Terme féminin, la cuisine vient de cuire et la faire implique d’attiser le feu, terme masculin. Fille de cuisinier, Valérie Mischler, auteure et interprète de textes et de chansons, est une femme qui ne déteste pas jouer avec le feu. Ce soir là, elle enflammera les sens avec ses mots et les mets de nos chefs. Chaque plat est signé d’un prénom de femme, prétexte à une histoire d’amour… et d’érotisme.

Ouverture

Tout feu : foie gras chaud flambé au gingembre / Piquillos avec cecina et basilic

Tout femme : foie gras mi-cuit à l’abricot / Piquillos en madeleine salée

Lillet Cherry

Tout feu tout femme, le Menu de la St Valentin 2017 des Etoiles d'Alsace

Dîner insolite avec les Etoiles d’Alsace aux Dominicains à Guebwiller samedi 22 octobre

BlogEtoiles d'AlsaceEvenementsHaut-Rhin

Les Dominicains de Haute-Alsace, au pied d’un des plus beaux vignobles alsaciens, vont vous transporter dans un environnement spirituel et artistique exceptionnel. Classé monument historique, l’ancien couvent du XIVème siècle avec ses 3 500 m2 de peintures murales a été transformé en Centre Culturel de Rencontre. Les Etoiles d’Alsace et plus particulièrement Patrick Fulgraff, Gilbert Koehler, Laurent Arbeit et Laurent Kieny vous ont concocté un Menu à la hauteur de ce lieu insolite !

*****

Tartare de Saint Jacques, ravigotte, citron et céleris rave

*****

Aile de raie, esprit beurre noir, mousseline de pommes de terre, nuage de beurre noisette

*****

 Tournedos de carré de veau, jus de cuisson parfumé au thym, Fricassée de champignons et polenta légère au parmesan

*****

Poire et Fourme d’Ambert, espuma au vin de Porto

*****

Affinité marrons et cassis

Ce déjeuner est au prix de 105€, boissons comprises sur réservation uniquement. Rendez-vous  à 19 heures Samedi 22 octobre, aux Dominicains – 34 rue des Dominicains à Guebwiller.

 

 

Le Trans’JurAlsace : le 6ème train des Brasseurs

BlogEtoiles d'AlsaceEvenements

Retour sur l’aventure inoubliable du samedi 10 septembre de Strasbourg aux confins du Haut Jura à l’initiative de 2 associations d’épicuriens : Mon Jura le Cercle des Jurapicuriens et les Etoiles d’Alsace.

4h00 : La journée a commencé très tôt pour nous sur le quai de la gare. Nous avons préparé les plateaux des petits déjeuners dans la bonne humeur.

Serguey Yeroshenko a découvert l’Alsace et ses étoiles

Bas-RhinBlogEtoiles d'AlsaceProduit de saisonRestaurants

Chef du restaurant gastronomique « Chestnaya Kuhnya » et du restaurant bistronomique « Fedya, Dich ! » en Russie, Serguey Yeroshenko a découvert l’Alsace cette semaine et 4 maisons des Etoiles d’Alsace : Le Parc à Obernai avec Cyril Bonnard – Au Crocodile à Strasbourg avec Ludovic Kientz – l’Auberge de l’Ill à Illhaeusern avec Marc Haeberlin – Le Rosenmeer à Rosheim avec Hubert Maetz.

Serguey Yeroshenko a trouvé incroyable la passion des chefs rencontrés ! « Il y a un véritable engagement, une philosophie depuis la culture du produit jusqu’à sa présentation au client dans le respect des traditions. C’est un vrai patrimoine qui est ainsi préservé, transmis, et enrichi. » a confié le chef

Habitant à Moscou, Serguey Yeroshenko a moins d’opportunité de se rendre chez des producteurs et ainsi d’avoir des relations approfondies avec ses fournisseurs. Il a donc découvert un monde profondément humain au service de l’excellence. L’existence même des Etoiles d’Alsace et les relations entre les chefs est unique.

Sa découverte de l’Alsace le conforte dans la ligne qu’il défend : qualité des produits, simplicité et authenticité. C’était une bien belle semaine !

 

Les Alsaciens du monde et les Etoiles d’Alsace à Andlau

Bas-RhinBlogEtoiles d'AlsaceEvenements

L’Union Internationale des Alsaciens  fête ses 35 ans à Andlau ce week-end ! Pour cette belle occasion, des chefs alsaciens installés à l’étranger présentent leurs recettes en binôme avec un chef des Etoiles d’Alsace. Découvrez en image leurs mets et l’ambiance dans la Cour des Gourmets.

  • Alexis Albrecht – Carpaccio de bœuf, huile d’olive vierge de Rédoro, schum au citron, quelques herbes et fleurs de notre culture – avec Julien Krauss – Royal Savoy Lausann en Suisse : Fera du Lac Léman mariné au sel de Bex, crème double au raifort alsacien et citron vert, pickles d’oignons rouges.
  • Anne Erwein : Le pressé de volaille d’Alsace et foie gras à l’estragon, croustini de betterave rouge
    avec Jean-Louis Neichel – Restaurant Neichel à Barcelone en Espagne : Sideia negro à la catalana

Régalez-vous avec l’Alsace Recuisinée !

Alsace RecuisinéeBas-RhinBlogEtoiles d'AlsaceEvenements

Nous avons présenté officiellement notre nouveau concept « l’Alsace Recuisinée » lundi soir chez Hubert Maetz au Rosenmeer dans une ambiance chaleureuse !

Le concept est simple et original. « ll est né à Riedisheim, belle petite ville gourmande au sud de l’Alsace, dans ma maison où tradition et innovation riment avec passion depuis 6 générations. » a raconté Jean-Marc Kieny devant nos partenaires, des personnalités, la presse, les chefs et maîtres artisans présents.

Les Etoiles d’Alsace en Macédoine

BlogEtoiles d'AlsaceEvenements

La Macédoine est une terre de rencontre, pays riche de cultures et de traditions. C’est un point partagé avec l’Alsace à l’identité forte, cosmopolite et multilingue. L’Union internationale des Alsaciens, l’association Alsace Macédoine, l’Agence d’Attractivité d’Alsace et les Etoiles d’Alsace ont fait un voyage d’exploration avec l’objectif de promouvoir la région alsacienne et les échanges économiques avec la Macédoine.

Les Etoiles d’Alsace ont orchestré le dîner à l’Ambassade de France mardi dernier avec enthousiasme ! Hubert Maetz du restaurant Le Rosenmer, Armand Roth et Daniel Rebert de la pâtisserie Daniel Rebert ont travaillé main dans la main avec l’amitié qui les lie.

Le Kasbür rejoint les Etoiles d’Alsace !

Bas-RhinBlogEtoiles d'AlsaceEvenements

Il était une fois le restaurant Kasbür… Yves Kieffer, chef de cette belle maison, avait pour mission d’être le successeur du Belle vue construit par ses arrières grand-parents en 1932. « Gouvernante pendant la guerre, mon arrière grand-mère avait une culture phénoménale et me racontait des histoires de grandes tables quand j’étais enfant. Sa délicieuse cuisine bourgeoise m’a marqué et elle savait qu’elle pouvait compter sur moi ! » nous confie Yves, qui a repris ce lieu pour lui redonner vie après 20 ans de sommeil.

Le 1er mai 1999, le Kasbür a ouvert ses portes avec l’objectif de proposer de la Bistronomie.