So French so Food en Israël avec les Etoiles d’Alsace

6 mois ago dans Blog, Etoiles d'Alsace, Evenements

Pendant 5 jours, la gastronomie française était à l’honneur avec l’Alsace comme région invitée. Des restaurants renommés ont accueilli en résidence des chefs venus de l’Hexagone : 22 grands chefs de la gastronomie dont 8 alsaciens.

Ce festival a été organisé pour la 5ème année consécutive par l’ambassade de France avec la complicité de Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l’Élysée. Les chefs ont été accueillis dimanche 5 février par l’Ambassadrice de France en Israël, Son Excellence madame Helene Le Gal. « La gastronomie joue un rôle éminemment important pour faire venir des entreprises et des touristes », a expliqué Marie-Reine Fischer, la présidente de l’Agence d’Attractivité Alsacienne.

Présentation des duos et leur équipe

Michel Husser, chef du Cerf de Marlenheim était à l’hôtel Sheraton de Tel Aviv où la plupart d’entre nous résidions, au restaurant Olive Leaf avec le chef Boaz Dror. « Jamais je n’aurai imaginé voir et tester la cuisine casher…Nous avons du remplacer les ingrédients de toutes les sauces et de toutes les crèmes par des produits végétaux… Une expérience riche et étonnante. »

Alexis Albrecht, le chef du Vieux Couvent à Rhinau a réalisé la carte du Chloelys avec le chef Victor Gloger à l’hôtel Hilton. « J’avais appris au CEFPAA la cuisine casher, la mettre en pratique est une autre école ! C’est toute une organisation avec 2 cuisines, 2 batteries de cuisine pour ne pas mélanger les viandes et les produits laitiers. »

Cyril Bonnard du Parc à Obernai a travaillé avec Meir Danon à la School Yard. « La découverte et le partage me font encore plus aimer mon métier chaque jour. Un seul mot : TOP ! »

Pascal Bastian du Cheval Blanc à Lembach était au restaurant Popina avec le chef Orel Kimchi. « J’ai trouvé ce séjour enrichissant au niveau humain. Il faut dire que j’avais une très bonne équipe ! »

Gilbert Koehler de l’Auberge du Cheval Blanc à Westhalten a cuisiné avec Igor Vekaruck au Seatara. « Leur façon de travailler est différente de la nôtre. J’ai été surpris par la ville de Tel Aviv. L’accueil des israëliens fût sympathique. De plus, les femmes sont belles ! »

Hubert Maetz du Rosenmeer à Rosheim a eu la surprise de vivre ce festival dans le restaurant le plus branché de Tel Aviv le Quattro avec le chef Aviv Moshe. »Une superbe ambiance et un travail d’équipe très organisé et structuré. Les fruits et les légumes sont magnifiques dans ce beau pays. »

Le mercredi était la journée de détente. Au programme : découverte de Jérusalem, rencontre au sommet avec le président Reuven Rivlin et déjeuner au Consulat de France. Nous avons eu l’émotion de vivre l’annonce de l’étoile de Julien Binz pour son restaurant à Ammerschwihr en avant-première ! Heureux et solidaires, nous avons trinqué à sa récompense et Alexis Albrecht s’est proposé de le remplacer pour une démonstration culinaire le jeudi. Julien et Sandrine sont vite repartis pour le lancement du Michelin.

Nous avons eu le plaisir de rencontrer le chef Ezra Kedem, l’héritier spirituel de Schalom Kabosh sur les collines de Jerusalem à Ein kerem dans son studio culinaire. Ce chef est la générosité et la gentillesse même ! Il aide les jeunes handicapés et défavorisés quelle que soit leur communauté, chrétienne, juive, musulmane… en leur donnant l’amour de la cuisine et l’accès à un vrai métier. Nous avons été superbement reçu avant de nous envoler pour l’Alsace.

Une sacrée expérience !